.

.

.

Notre fraternité est composée de 17 personnes : 8 laïcs, un diacre et 4 prêtres, Trinitaires de Béthanie ou membres associés et 4 Religieuses Trinitaires de Valence. Fondée en 2010, la fraternité a été appelée par l'évêque d'Angoulême à être une présence priante et aimante au coeur du diocèse.

.

.

vendredi 28 juin 2019

samedi 22 juin 2019

Dimanche de la Trinité, 16 juin 2019 : Joie profonde de l'ordination diaconale de notre frère Dominique Leprêtre






Le 16 juin, en la fête de la sainte trinité, Dominique Leprêtre a été ordonné diacre par Mgr Hervé Gosselin en l’église Saint-Jacques de l’Houmeau. Famille et amis se sont associés en nombre à cette célébration particulièrement joyeuse. 
Le 16 juin, c’était jour d’allégresse et jour de joie en l’église Saint-Jacques de l’Houmeau. En cette fête de la sainte Trinité, la fraternité trinitaire d’Angoulême, les mouvements Foi et Lumière, Amitié Espérance, le Relais Lumière et Espérance, la Fraternité des personnes malades et handicapées de la Charente et la communauté de l’hôpital Camille Claudel étaient réunis autour de Dominique Leprêtre pour rendre grâce pour son engagement dans le ministère diaconal. 
Mgr Hervé Gosselin entouré des diacres du diocèse et d’une bonne partie du presbyterium présidait cette célébration animée conjointement par la communauté africaine et des chanteurs de la paroisse des Saint-Apôtres. 
Dominique Leprêtre a cheminé vers le diaconat accompagné par une petite équipe autour du diacre Jean-Paul Morin. Vincent, l’un des membres, est venu témoigner de ce discernement et des aptitudes du futur diacre pour sa mission. À titre personnel, il ajoutait « un double merci » : d’abord pour l’engagement de Dominique dans ce ministère, et « de nous avoir lui-même enseigner et aider à grandir dans notre mission de chrétien ». 
Jean-Paul Morin concluait cette présentation en attestant que « Dominique a été jugé digne pour être ordonné diacre ». Devant l’évêque, Dominique s’est ensuite engagé au célibat avant de revêtir l’aube et d’être invité à s’assoir dans le chœur. 
« Grâce à ce que vous avez reçu en famille, avec vos amis et les communautés chrétiennes qui vous ont accueilli, voilà qu’un nouveau jour et un nouveau départ commence », s’adressait Mgr Gosselin à Dominique dans son homélie. 
Évoquant la sainte Trinité, l’évêque a rappelé que « le charisme de la famille trinitaire, à la suite de Jean de Matha et de Félix de Valois, est d’aller racheter les hommes ». « Nous avons ce pouvoir nous- mêmes d’aller aimer, aimer le monde, aimer les hommes pour aller leur porter la Bonne Nouvelle particulièrement dans les endroits où il y a le plus de détresses ». 
« Le sens du diaconat, c’est aller vers », a développé Mgr Gosselin. « De ce point de vue-là, par votre expérience au sein même de votre communauté trinitaire et les appels de la vie, vous avez ce sens du service du frère, de l’amour du frère, d’aller le rejoindre non pas simplement pour le consoler mais pour lui dire qu’il est aimé profondément de Dieu ». 
« Rendons grâce pour le diaconat. Qu’il soit vigoureux à aller aux périphéries, vigoureux à détecter les pauvretés et au cœur même de l’Église, à être fidèle à ce que le Seigneur attend de nous, manifester cet amour de Dieu au cœur du monde », encourageait l’évêque d’Angoulême en concluant par une prière d’offrande à la Sainte Trinité. 
Face à Mgr Gosselin, Dominique a confirmé sa volonté d’exercer la charge diaconale en répondant
« oui, je le veux » puis « je le promets » aux questions de l’évêque. Pendant qu’il était prosterné face contre terre, l’assemblée a entonné la litanie des saints. Le choix d’un chant congolais a fait planer un vent d’allégresse sur cette supplication litanique. 
Dominique reçut ensuite l’évangéliaire et l’étole, signe de son nouveau ministère. Après l’échange du baiser fraternel avec l’évêque et les diacres, il assista Mgr Gosselin dans la liturgie eucharistique, puis porta la communion. 
À l’issue de la célébration, Jean-Paul Morin lut la lettre de mission de Dominique. Le nouveau diacre est appelé à continuer ces activités apostoliques « de manière renouvelée » au sein de l’aumônerie de l’hôpital Camille Claudel, de la Frat, de Foi et Lumière, d’Amitié Espérance, du relais Lumière et Espérance, et à se mettre au service de la vie sacramentelle et liturgique de la paroisse des Saints Apôtres. 
Cette célébration particulièrement joyeuse et chantante s’est conclue par un chant camerounais dédié à la Vierge. « Béni soit la sainte trinité », a lancé Dominique Leprêtre à l’issue des remerciements en invitant chacun à partager le verre de l’amitié. 

Article de Laétitia Thomas du "Courrier Français"


l'ordination en vidéo :




et en photos :





Le vin d'honneur

Et le repas à Saint-Martial




et, pour finir, chez le frère Denis,
deux jours après l'ordination,
Dominique entouré de sa famille