.

.

.

Notre fraternité est composée de 17 personnes : 10 laïcs et 3 prêtres, Trinitaires de Béthanie ou membres associés et 4 Religieuses Trinitaires de Valence. Fondée en 2010, la fraternité a été appelée par l'évêque d'Angoulême à être une présence priante et aimante au coeur du diocèse.

.

.

lundi 27 janvier 2014

Récollection à la découverte de "la joie de l'évangile" du pape François



                                        
                                
                         1. L'Eglise
114. (…) Tout le monde doit s'y sentir accueilli, aimé. 

127(…) Être disciple c’est avoir la disposition permanente de porter l’amour de Jésus aux autres.
                        (Dans le désert de ce monde)
86. (…) nous sommes appelés à être des personnes-amphores pour donner à boire aux autres.


                      2. Beauté de l'Evangile
39. (…) Si cette invitation ne resplendit pas avec force et attrait (…) Le message courra le risque de perdre sa fraîcheur et de ne plus avoir “le parfum de l’Évangile”.

47.  (…) l’Église n’est pas une douane ! 

49. J’espère que nous anime la peur de nous renfermer dans les normes qui nous transforment en juges implacables.

83. (…) La psychologie de la tombe, qui transforme peu à peu les chrétiens en momies de musée, se développe (…) comme « le plus précieux des élixirs du démon ».64
85. (…) Le mauvais esprit de l’échec est frère de la tentation de séparer prématurément le bon grain de l’ivraie, produit d’un manque de confiance anxieux et égocentrique.
131. (…) Quand c’est nous qui voulons construire l’unité avec nos plans humains, nous finissons par imposer l’uniformité.

165. (…) Cela exige de l’évangélisateur des dispositions qui aident à mieux accueillir l’annonce : proximité, ouverture au dialogue, patience, accueil cordial qui ne condamne pas.
167. (…) Annoncer le Christ signifie montrer que croire en Lui et le suivre n’est pas seulement quelque chose de vrai et de juste, mais aussi quelque chose de beau. (…) le Fils fait homme, nous attire à lui par des liens d’amour.
88. (…) l’Évangile nous invite toujours à courir le risque de la rencontre avec le visage de l’autre, avec sa présence physique qui interpelle, avec sa souffrance et ses demandes, avec sa joie contagieuse dans un constant corps à corps. 
270. (…) Jésus veut que nous renoncions à chercher ces abris personnels ou communautaires qui nous permettent de nous garder distants du cœur des drames humains, afin d’accepter vraiment d’entrer en contact avec l’existence concrète des autres et de connaître la force de la tendresse.



                3.Pierres d'attentes
86. (…) Dans le désert, on redécouvre la valeur de ce qui est essentiel pour vivre ; ainsi dans le monde contemporain les signes de la soif de Dieu, du sens ultime de la vie, sont innombrables bien que souvent exprimés de façon implicite ou négative.

23. (…) annoncer l’Évangile à tous, en tous lieux, en toutes occasions, sans hésitation, sans répulsion et sans peur.

113. (…) Je voudrais dire à ceux qui se sentent loin de Dieu et de l’Église : Le Seigneur t’appelle toi aussi à faire partie de son peuple et il le fait avec grand respect et amour !

48. Si l’Église entière assume ce dynamisme missionnaire, elle doit parvenir à tous, sans exception. Mais qui devrait-elle privilégier ? (…) Aujourd’hui et toujours, « les pauvres sont les destinataires privilégiés de l’Évangile » (…)

200. (…) L’immense majorité des pauvres a une ouverture particulière à la foi ; ils ont besoin de Dieu et nous ne pouvons pas négliger de leur offrir son amitié, sa bénédiction, sa Parole.






mardi 14 janvier 2014

"Déambulation mystique" : s'est tenue la 4ème réunion de l'association qui, à Angoulême fin mars 2015, présentera des textes d'auteurs mystiques de différents courants spirituels.


28 mars 2015 , 5ème centenaire
de la naissance de Sainte Thérèse d'Avila







La présidente de l'association,
l'écrivain Sylvie Germain

samedi 11 janvier 2014

Réaction et intuition de soeur Bénédicte-Marie , supérieure générale des Religieuses trinitaires de Valence , suite à sa venue à Angoulême le 14 décembre pour la saint Jean de Matha


" En Europe, comme ailleurs, nous venons de fêter St Jean de Matha. 

J’étais alors à Angoulême et nous avons eu une belle célébration présidée par Mgr Dagens, concélébrée par une douzaine de prêtres et diacres , en présence de la fraternité qui s’agrandit et d’une assemblée très bienveillante. La messe était animée par une belle équipe de jeunes musiciens. C’est très réjouissant. "


14 décembre à Saint-Martial


" Le lendemain, la lumière de Bethléem était accueillie à la gare et s’est vite répandue par l’intermédiaire des chrétiens de toutes générations. "



" Je suis toujours surprise de la simplicité et de la facilité de relations que l’on peut avoir à Angoulême. "


" Cela me confirme la nécessité de « sortir » , d’oser aller vers les personnes qui nous le rendent bien par la suite, d’être visibles ou lisibles, plus faciles d’accès…"



Voeux à l'évêque et au diocèse




samedi 4 janvier 2014

fête de l'Epiphanie







Brève méditation de soeur Angélique,
à partir de Matthieu 12,1-12

"Nous sommes venus l’adorer" Avec les mages et leurs présents, ce sont les nations toutes entières qui viennent auprès du Roi des rois. L’adorer… Aimer le Seigneur et se laisser aimer. Il veut nous prendre avec Lui. Offrons Lui ce que nous avons de meilleur, nous mêmes, nos vies , ceux et celles qui nous sont chers . Il transformera nos présents en merveilles . Il nous offrira aussi ses cadeaux ! "les mains du pauvre sont le coffre fort de Jésus" (Saint Césaire d’Arles)