.

.

.

Notre fraternité est composée de 17 personnes : 10 laïcs et 3 prêtres, Trinitaires de Béthanie ou membres associés et 4 Religieuses Trinitaires de Valence. Fondée en 2010, la fraternité a été appelée par l'évêque d'Angoulême à être une présence priante et aimante au coeur du diocèse.

.

.

dimanche 31 mai 2015

La vie chrétienne reflète la vie trinitaire




Une vie chrétienne authentique ne peut être qu'une vie "trinitaire", dans son déroulement et dans son but ultime. Parce que son modèle est la "communion" entre les Trois personnes divines - le Père, le Fils et le Saint-Esprit-, trois personnes qui s'aiment: "l'une avec l'autre, l'une pour l'autre, l'une dans l'autre". Aux milliers de personnes qui l'écoutaient sur une Place Saint-Pierre ensoleillée et chaude, le pape François a parlé du mystère de la Trinité, à l'occasion de la fête liturgique. Il a rappelé que l'Eglise doit vivre sa "mission" évangélisatrice de manière trinitaire.

Vêpres de la Trinité à Saint-Martial présidées par notre évêque


Au cours de ces Vêpres ont été renouvelés les voeux des soeurs ainsi que les engagements des Trinitaires de Béthanie et des laïcs associés.
Ce beau temps de prière a été suivi d'un moment 
fraternel à Béthanie.







La fraternité trinitaire renouvelle ses engagements 

Pour la fête de la Trinité, le dimanche 31 mai, la fraternité trinitaire d’Angoulême a renouvelé les promesses de son engagement, devant Mgr Claude Dagens, d’être une présence aimante et priante. 

Il y a 5 ans, la fraternité trinitaire s'installait à Angoulême, à l'appel de Mgr Claude Dagens, assurant dans l'église Saint-Martial " une présence aimante et priante ". Il y a un an, cette fraternité, composée d'un prêtre, le père Denis Trinez, de trois religieuses trinitaires de Valence, de membres associés, et de laïcs, donnait naissance à une association de fidèles, les Trinitaires de Béthanie. 
Le 31 mai, en la fête de la Trinité, la fraternité trinitaire, une et plurielle, a renouvelé pour la première fois les promesses de son engagement devant Mgr Claude Dagens et tous les fidèles et amis rassemblés lors des vêpres à l'église Saint Martial. 

Une cérémonie empreinte d'intériorité et de simplicité 
Ce temps de prière était précédé, comme tous les dimanches et jours de la semaine, d'un temps d'adoration. Dans un profond silence, l'assemblée s'est recueillie devant le saint sacrement exposé sur l'autel par Mgr Claude Dagens. Ce climat d'une grande intériorité introduisait naturellement la célébration des vêpres. 
Après la lecture des psaumes et de la parole de Dieu, les Trinitaires de Béthanie se sont avancés dans le chœur pour renouveler leur engagement devant l'évêque et la sainte Trinité. Le père Denis Trinez, Joanna, Béatrice, Françoise, Dominique et Gilles ont réaffirmé leur volonté de poursuivre leur projet de vie dans la spiritualité trinitaire et leur désir d'être une présence aimante et priante à Saint-Martial. 
Ce fut ensuite au tour de sœur Marie-Paul, sœur Angélique et de sœur Marie-Germaine de renouveler devant la sainte Trinité et l'assemblée leurs vœux de chasteté, de pauvreté et d'obéissance dans la congrégation des religieuses trinitaires de Valence et demander la grâce : " que vive en nous le feu de Ton amour ". " Il n'y a pas d'obligation pour les religieuses de renouveler tous les ans leurs vœux mais c'est un plaisir et une joie de redire notre oui pour toujours ", explique sœur Marie-Paul à l'issue de la cérémonie. 
Puis, ce fut au tour des laïcs associés, Christophe et Sylvie, de promettre de rester fidèles à leurs engagements dans la spiritualité trinitaire. " Manuela est hospitalisée mais elle était avec nous en prière ", précise le père Denis Trinez. Les membres associés à la fraternité ne résident pas forcément en Charente, comme c'est le cas pour Odile. " La fraternité a un enracinement local mais aussi un rayonnement universel avec les membres associés et les religieuses ", ajoute le prêtre trinitaire. 
" Seigneur, donne à cette fraternité avec tous ses membres de croître, de rayonner et d'être de Ton côté pour la gloire de Dieu et la Salut du monde ", invoquait Mgr Claude Dagens. La simplicité de la cérémonie des vêpres s'est poursuivie par des chants, louanges, intentions, et prières. "La présence de Mgr Dagens et de tous est la concrétisation de ces cinq années de fondation", concluait le père Denis Trinez. 
Un fraternel verre de l'amitié partagé à la maison Béthanie, 9 rue Fanfrelin, prolongeait la rencontre en présence du père Michel Manguy, doyen d'Angoulême-Ville, et du père Joseph Dingboé arrivé deux jours auparavant dans le diocèse d'Angoulême. Le père Joseph connaît bien la famille trinitaire puisqu'il a été pendant 7 ans et demi, curé de la paroisse de la Ferté-Million, près de Cerfroid dans l'Aisne, berceau de la famille Trinitaire. 
" Nous avons vécu un moment fondateur, partage le père Denis Trinez. Ce premier renouvellement devant la communauté marque l'enracinement de la fraternité trinitaire à Angoulême et dans le diocèse. C'est un beau jour qui témoigne que quelque chose de durable s'est tissé en terre de Charente". 

Laétitia Thomas

Source "le Courrier Français"



Avec un message d'amitié d'un de nos vicaires généraux, le Père Guy Rougerie :

Bonjour à Tous, 
Chers frères et soeurs
Je ne serai pas présent physiquement ce soir, retenu par des obligations pastorales, soyez assurés de ma communion de prière Fraternelle et Amicale avec vous tous.
Merci d'être là, au milieu de nous, présence aimante et priante.
Laissons - nous entrainer dans le sillage de la Sainte Trinité, notre monde en a besoin.
Très fraternellement, 

Guy

vendredi 29 mai 2015

Grande joie que l'arrivée du Père Joseph Dingboé à Angoulême

Joseph a été 7 ans et demi curé de la paroisse de la Ferté-Millon dans l'Aisne , sur le territoire de cette paroisse est la communauté  de Cerfroid, berceau de la famille Trinitaire


dimanche 24 mai 2015

Prière du Pape pour l'Eglise de Chine




Au terme de l’Audience générale, mercredi 20 mai, le pape François a rappelé la prochaine Journée mondiale de prière pour l’Église en Chine en ces termes : « Le 24 mai, les catholiques en Chine prieront avec dévotion la Bienheureuse Vierge Marie Secours des chrétiens, vénérée au sanctuaire de Sheshan à Shanghaï. La statue qui surmonte le sanctuaire montre Marie qui soutient à bout de bras son Fils, le présentant au monde les bras ouverts en signe d’amour et de miséricorde. Nous aussi, nous demanderons à Marie d’aider les catholiques en Chine à être toujours des témoins crédibles de cet amour miséricordieux au milieu de leur peuple et à vivre spirituellement unis au roc de Pierre sur lequel est construite l’Église. »

L’appel lancé par le pape place Saint-Pierre survient à un moment où circulent des rumeurs sur d’éventuelles tentatives de rapprochement entre le Vatican et Pékin.
Ces derniers mois ont, à l’inverse, été marqués par un regain de tensions. La campagne de démolition de croix et d’églises, menée par le pouvoir chinois dans la province du Zhejiang, au sud-est du pays, s’est étendue dans le pays. Plusieurs centaines de croix ont été détruites. De son côté, le gouvernement de Wenzhou, dans l’est de la Chine, avait interdit tout événement lié à la fête de Noël 2014.



Source : Journal La Croix "Urbi & Orbi" 22-5-2015

Joie de la Pentecôte à Saint-Martial et évangélisation dans la rue !





















dimanche 17 mai 2015

Des nouvelles de sœur Espérance !



Notre sœur Espérance poursuit avec bonheur sa mission en passant quelques mois dans une communauté trinitaire au Pérou. Sur cette photo elle est en compagnie d'un homme aveugle, père de famille et délaissé par les siens.

Elle dit son amitié fraternelle à toutes celles et ceux qu'elle a connu à Angoulême. Elle nous assure de sa prière et compte bien sur la notre, pour elle, pour les sœurs avec lesquelles elle vit et pour toutes les personnes qu'elle rencontre.



Retraite à l'abbaye d'Echourgnac avec le Père Jacques Gaillot sur le thème : l'avenir est ouvert !