.

.

.

Notre fraternité est composée de 15 personnes : 9 laïcs et 3 prêtres, Trinitaires de Béthanie ou membres associés et 3 Religieuses Trinitaires de Valence. Fondée en 2010, la fraternité a été appelée par l'évêque d'Angoulême à être une présence priante et aimante au coeur du diocèse.

.

.
Le Père Yvon Samson, trinitaire, chante saint Jean de Matha

Une belle chanson du Père Yvon Sanson sur Saint Jean de Matha

samedi 23 mars 2013

Signes vivants de la Tendresse de Dieu




Le pape François est descendu de son hélicoptère. Benoît XVI, qui l’attendait, vêtu d’un chaud manteau blanc, s’est alors dirigé vers lui et l’a étreint. Puis, les deux hommes en blanc sont montés dans la même voiture. Une fois arrivés au Palais, ils se sont rendus à la chapelle, Benoît XVI avançant à petits pas, s’aidant d’une canne. Là, le pape François s’est spontanément dirigé vers le fauteuil pontifical. Mais, s’inquiétant de la place de Benoît XVI, en dépit des signes donnés par celui-ci, qui voulait absolument prier en retrait, il le rejoignit finalement, et les deux hommes se sont agenouillés sur le même banc, délaissant le fauteuil pontifical. Puis ils se sont dirigés vers la bibliothèque où ils ont échangé, à huis clos et en italien, durant 45 minutes, de part et d’autre d’une petite table basse.

Le pape émérite portait une soutane blanche sans mantelet ni ceinture, le différenciant ainsi de son successeur. Ensuite, le repas s’est déroulé en présence des deux secrétaires, Mgr Gänswein et Mgr Xuereb. À l’issue du repas, Benoît XVI a raccompagné son successeur à l’héliport. Aucune apparition publique des deux papes n’a eu lieu.

On sait que le pape François, dès le soir de son élection, a qualifié son prédécesseur d’« évêque émérite de Rome ». Faisant cela, il a rectifié la version officielle du nouveau statut de son prédécesseur, qualifié jusque-là de « pape émérite ». Les deux hommes étant pareillement attentifs au choix des mots, le Vatican a voulu modérer le choc des images, en ce jour de rencontre inédite à Castel Gandolfo. Seules trois séquences ont été diffusées, montrant l’accueil à l’héliport, la prière commune et le début de la rencontre privée. Étranges images jamais vues : deux papes priant et travaillant ensemble. 

Journal "La Croix" du 23 mars.